En 2016 : le robot a été meilleur que l’humain dans quatre activités

En 2016 : le robot a été meilleur que l’humain dans quatre activités

L’année de la Singularité sera celle ou le robot deviendra supérieur à l’humain dans tous les domaines. Le thème de cette publication m’a été inspiré par la conférence de Manuel Bevand lors d’un TED  en 2015.

Quel est le bilan de la robotique en 2016 ?

2016 n’a pas été l’année de la Singularité. Pourtant le robot a été meilleur que l’humain dans quatre activités.

Le robot AlphaGo meilleur que l’Homme au jeu de go

Lee Se-Dol during a game in october 2012 at Seoul against a robot.

Lee Se-dol (이세돌) during a game against Kim Ji-seok (김지석), October 2, 2012, Seoul Cyberoro ORO

En mars 2016, AlphaGo, le logiciel de Google DeepMind dépasse le sud coréen Lee Sedol au jeu de go. Précédemment en 1997, le programme Deep Blue d’IBM avait battu le champion du monde des échecs, Gary Kasparov.

Les sept jeux les plus stratégiques sont le Tic-Tac-Toé (ou jeu de morpion), le jeu de Dames, le Backgamon, les Echecs, le Jeopardy, le Poker et le jeu de Go.

Suite à l’augmentation de la puissance des processeurs, au développement des algorithmes, et à la capacité de résolution (qui implique que le programme d’ordinateur soit en mesure de passer en revue tous les scénarios possibles du jeu), l’Homme n’est plus en situation de supériorité face au robot.

Le robot est meilleur que l’Homme dans 6 des 7 jeux les plus stratégiques. Le seul jeu ou l’Homme a conservé une supériorité jusqu’à la fin de 2106 reste le Poker. Au Poker, le bluff et le mensonge faisant partie du jeu.  Pour le Tic-Tac-Toé, l’Homme et le robot sont encore à égalité pour la résolution.

Un nouveau programme, dénommé Libratus, développé par des chercheurs en sciences cognitives de l’Université de Carnegie Mellon, et utilisant une intelligence artificielle forte, a été installé dans un Casino de Pittsburgh aux USA. Une compétition entre joueurs professionnels et Libratus, prévue pour durer une vingtaine de jours, permettra de savoir si le programme Libratus, a surpassé les joueurs professionnels et donc l’humain. Après les premiers jours de jeu sur les 20 jours prévus, Libratus l’emporte sur les joueurs professionnels. Si Libratus l’emporte aux termes des 20 jours de compétition prévus, il ne restera qu’un jeu, le Tic-Tac-Toé ou l’humain et le robot sont à égalité.

Le robot chirurgien STAR dépasse la dextérité d’un chirurgien pour recoudre des tissus humain mous

Le robot chirurgical baptisé STAR (Smart Tissue Autonomous Robot) est un robot autonome développé par une équipe d’informaticiens et de chercheurs médicaux dirigée par le Dr Peter Kim du Children’s National Medical Center à Washington, aux États-Unis.

STAR  a dépassé en 2016 la dextérité et le niveau de précision d’un chirurgien. Il a été capable en mai 2016, de recoudre des tissus mous, sans l’intervention d’un chirurgien. STAR est parvenu à surpasser l’humain grâce au couplage des technologies d’imagerie intelligente et de l’utilisation de marqueurs fluorescents. Ces marqueurs sont adaptés pour s’adapter aux spécificités des tissus mous.

Le robot couplé à une l’intelligence artificielle et à une imprimante 3D capable de créer un « nouveau Rembrandt »

En avril 2016, un programme d’ordinateur a été programmé pour analyser l’ensemble des oeuvres de Rembrandt. Le programme a été spécialement conçu pour analyser les portraits dans les oeuvres du maître.

Le programme d’ordinateur, basé sur le Deep Learning, le big data et le calcul algorithmique ont permis l’analyse des proportions des visages et l’utilisation d’une imprimante 3D  ont permis la création d’un « nouveau Rembrandt » conçue et réalisée par une intelligence artificielle. La création d’oeuvres réalisées par une intelligence artificielle et du calcul algorithmique se développe dans des secteurs d’activités économiques. Ces oeuvres créées par l’IA et le calcul algorithmique apparaissent dans la littérature, le journalisme, l’audiovisuel, le cinéma.

Les créations autonomes, sans intervention humaine, créées par les technologies de l’IA ne sont aujourd’hui pas appréhendées par le droit. En effet, le droit d’auteur ne protège aujourd’hui une oeuvre que si cette oeuvre présente l’empreinte de la personnalité de son auteur et si elle est originale.

A qui pourrait être attribué la paternité d’oeuvre conçues et créées exclusivement par IA ?

L’un des meilleurs experts tactiques du combat aérien de l’Air Force battu par l’IA ALPHA

Le magazine de l’Université de Cincinnati aux Etats-Unis (UC Magazine) rapporte qu’en juin 2016 un nouveau système d’intelligence artificielle de combat aérien dénommé ALPHA a systématiquement battu au combat aérien l’un des  meilleurs experts tactiques de l’US Air Force. Malgré la formation de milliers de pilote de l’armée de l’air, le Colonel Gene Lee, l’un des meilleurs experts tactique de l’US Air Force, a été battu à chaque fois par l’IA ALPHA.

(Distribution A: Approved for public release; distribution unlimited. 88ABW Cleared 05/02/2016; 88ABW-2016-2270)

Pour l’UC Magazine, l’IA d’ALPHA est rapide et robuste pour coordonner un plan tactique dans une situation de combat. L’IA ALPHA est en effet estimée « plus de 250 fois plus rapide » que ses adversaires humains. Au-delà de pouvoir contribuer à l’entraînement des équipes de pilotes de combat aérien, l’IA ALPHA pourrait être en mesure de contrôler une escouade de véhicules aériens de combat (RPAS – UAS) non habités volant en soutien d’un pilote humain, apprenant constamment et s’adapter aux adversaires au coeur de la bataille aérienne.

Dans une publication scientifique consacrée à l’IA ALPHA, les auteurs Nicholas Ernest (1), David Carroll(2), Corey Schumacher(3), Matthew Clark(4), Kelly Cohen(5) et Gene Lee(6), présentent de manière détaillée dans  le Journal of Defense Management les avancées l’IA dans « les systèmes flous génétiques, notamment le développement de la méthodologie Genetic Fuzzy Tree, qui ont permis d’élaborer des Intelligences Articielles basées sur la logique floue, lesquelles peuvent être appliquées à des problèmes incroyablement complexes ».

Deux réseaux de neurones du programme Google Brain créé un algorithme de chiffrement.

Dans le cadre du programme de recherche Google Brain, deux réseaux de neurones, ont créés leur propre algorithme de chiffrement. Un troisième réseau de neurone dénommé Eve, n’a pas été en mesure de  déchiffrer les messages chiffrés entre Alice et BoB. L’objectif de ce programme de recherche développé Google Brain était d’assurer la protection des communications par des réseaux de neurones.

Learning to protect communications with adversarial neural cryptography

Alice, Bob, and Eve, with a symmetric cryptosystem

Figure 1: Alice, Bob, and Eve, with a symmetric cryptosystem.LEARNING TO PROTECT COMMUNICATIONS WITH ADVERSARIAL NEURAL CRYPTOGRAPHY

Mart ́ın Abadi and David G. Andersen ∗ Google Brain

Pour en savoir plus, l’intégralité de la communication scientifique sur ce programme de recherche a donné lieu à la publication suivante :  « Learning to Protect Communications with Adversarial Neural Cryptography« .

Les activités robotisées et sans humain.

Les activités qui sont entièrement robotisées et sans humain se développement également. C’est le cas au Japon, confronté au vieillissement de sa population. Plusieurs sociétés envisagent l’ouverture en fin d’année 2016 de fermes entièrement robotisées. La robotisation devrait permettre une augmentation de la production agricole délaissée par le personnel humain.

Au japon, un hôtel installé dans le parc d’attraction Sasebo, dans la préfecture de Nagasaki, est géré par des robots.

Dans un toute autre domaine, la plateforme beauty.ai a organisé en 2016 le premier concours de beauté. Les candidates et les candidats étaient évalués par un jury uniquement composé de robots.

Didier Gazagne

(C) Copyright 01.01.2017

1) CEO, Psibernetix Inc., USA.

2) Programming Lead, Psibernetix Inc., USA.

3) Portfolio Lead, Air Force Research Laboratory, USA.

4) Branch Chief, Air Force Research Laboratory, USA.

5) Aerospace Engineering, University of Cincinnati, USA.

6) (Retired) United States Air Force Colonel, USA.

Pin It on Pinterest

Share This